Unités de masse

La masse d’un objet mesure la quantité de matière contenue dans cet objet. L’unité de mesure officielle de la masse est le kilogramme (kg), mais il existe plusieurs systèmes et unités de mesure de la masse.

Remarque :

La masse est souvent confondue à tort avec le poids, dont l’unité officielle est le Newton (N), et qui mesure la force d’attraction d’un astre sur un corps (pesanteur). Ainsi la masse d’un homme sera constate qu’il soit sur Terre ou sur la Lune, alors que son poids sera considérablement réduit sur la Lune (environ 6 fois plus léger).

Unité de base : le kilogramme (kg)

Dans le système international, l’unité officielle de la mesure de masse est le kilogramme (symbole kg).

Le tableau ci-dessous donne la liste des principaux multiples et sous-multiples du kilogramme :

UnitéSymboleMasse en kilogrammes
La tonnet1 000
Le kilogramme kg 1
L’hectogrammehg0,1
 Le décagramme dag 0,01
 Le gramme g 0,001

Pour la mesure de masses inférieures au gramme il existe également des sous-multiples du gramme :

UnitéSymboleMasse en grammes
 Le décigramme dg 0,1
 Le centigramme cg 0,01
 Le milligramme mg 0,001

Le kilogramme a été défini à l’origine en 1795 comme étant égal à la masse d’un litre d’eau pure à 4°C. Le prototype de référence du kilogramme a été fabriqué en France en 1799 et sert de référence au kilogramme actuel. Il en existe plusieurs copies conservées dans différents pays. La photographie ci-dessous, datée de 1915, représente l’un des deux prototypes nationaux des États-Unis. Fabriqué en un alliage de platine et d’iridium il est protégé par deux cloches de verre.

Prototype d'une masse de 1 kg

La livre et l’once

La livre est une ancienne unité de masse divisée en onces et dont la définition a varié en fonction des époques et des lieux. Plusieurs unités de masse appelées « livre » perdurent encore aujourd’hui :

  • En France, la livre valait entre 380 g et 552 g au Moyen Âge. En 1812, la livre métrique fut définie comme valant 500 grammes. Créées initialement pour faciliter l’adoption du système métrique, la livre et la demi-livre (250g) sont encore utilisées aujourd’hui dans le langage courant (un livre de pain, ou une demi-livre de beurre par exemple).
  • La livre impériale (symbole lb) a été définie en 1878 au Royaume-Uni comme valant 0,453 592 338 kg. Elle se divise en 16 onces et sa valeur est très proche de la livre avoirdupois, plus communément utilisée aujourd’hui.
  • La livre avoirdupois (symbole lb av) ou livre anglaise (pound en anglais) est couramment utilisée aux États-Unis, au Royaume Uni et au Canada. La livre avoirdupois vaut 0,453 592 37 kg et se divise en 16 onces (symbole oz av) de 28,349 523 125 g.
  • La livre de troy est utilisée pour la mesure des médicaments et des métaux précieux tels que l’or, l’argent, le platine ou le palladium. La livre de troy (symbole lb t) vaut 373,241 721 6 g. Elle se divise en 12 onces (symbole oz t) de 31,103 476 8 g. La livre de troy tient son nom de la ville de Troyes et de ses foires du moyen-âge.
  • L’once néerlandaise (ons) n’est pas une mesure officielle mais reste souvent employée. 1 ons vaut 100g.
  • L’once au sens figuré est également utilisée pour mesurer une valeur négligeable : « cet homme n’a pas une once de bon sens ».

Autres unités de masse

  • Le quintal (symbole q) : un quintal vaut 100 kg. Cette unité est utilisée aujourd’hui encore, notamment pour la mesure de rendement agricole exprimée en quintaux par hectare.
  • Le grain, pour lequel il existe plusieurs définitions :
    • Ancienne unité de mesure de masse valant environ 53,114 mg en France, soit environ la masse d’un bon grain de froment ou d’orge.
    • Unité de masse toujours utilisée en bijouterie pour exprimer le poids de perles ou de diamants (1 grain = 0,049 g).
    • Unité de masse utilisée dans l’armurerie pour indiquer le poids des balles et des charges de poudre utilisées par les armes à feu (1 grain = 64,8 mg).
  • Le talent est une unité ancienne  utilisée à l’époque de la Grande Grèce et de l’Empire Romain. Sa valeur a varié en fonction des époques et des lieux. A Athènes, un talent équivalait à 25,86 kg d’argent et représentait le volume d’eau nécessaire pour remplir une amphore.

Mots-clés :

À lire aussi :